Accueil > Ressources > Collections du musée > Archives > Fonds Érard, Pleyel, Gaveau> Aide à la lecture : Érard : registres de fabrication

Archives du Musée de la musique

Fonds Érard, Pleyel, Gaveau

Érard : registres de fabrication

Les registres de fabrication contiennent des informations sur la plupart des instruments créés par la firme Érard, notamment :

  • les numéros de série
  • les dates de construction
  • les descriptions physiques (modèles des instruments, bois utilisés, etc.)
  • les conditions de vente (dates d’achat, noms des acquéreurs, etc.)

Au sein de ces registres, l’information est organisée en fonction des numéros de série. Ceux-ci sont classés dans un ordre croissant et ne sont cités qu’une seule fois, ce qui permet de repérer sans ambiguïté un instrument donné.

À noter :   de 1788 à 1823, la firme Érard crée une série de numéros pour chaque type d’instrument qu’elle construit (piano carré, piano à queue, etc.). Cette diversité des numéros de série se reflète dans la structure des registres qui sont divisés en sections d’instruments. Il arrive parfois que ces sections se chevauchent : il est donc important de bien étudier la structure globale des registres avant de chercher une information. Après 1823, la firme simplifie le système en n’utilisant plus que deux séries de numéros : une pour les pianos et une pour les harpes.

Les registres de fabrication Érard de 1788 à 1819

Les registres Érard les plus anciens ont un contenu très succinct :

1- Classement par numéro de série
« 1619 »

2- Informations sur la vente
« Vendu à M. De Nanteuil »

Les registres de fabrication Érard après 1819

Au début du XIXe siècle, les registres Érard adoptent la forme générale suivante :

1- Chef d’atelier responsable de la fabrication
« Simon »

2- Description de l’instrument
« 3c. 6 8ves à échapt »
3 cordes par notes, 6 octaves, à échappement

 3- Classement par numéro de série
« 12228 »

4- Informations sur la vente
« 15 7bre 1890 - Mr Fetteau rue St Michel n° 5 à Bourges »
Vendu le 15 septembre 1890 à M. Fetteau domicilié au
5, rue Saint Michel, à Bourges